Épinal, la belle Vosgienne

Petite ville agréable aux bords de la Moselle, Épinal est une belle destination pour un week-end. Patrimoine culturel, cadre naturel préservé, la cité dévoile ses plus belles images à qui sait prendre son temps.

Publié le

Au cœur des Vosges, la petite cité devenue célèbre par son imagerie est parfaite pour un court séjour. Amateurs d’art, amoureux de la nature ou fins gastronomes y trouvent leur bonheur.

 

Des passages secrets invitent à explorer la ville d’Épinal.

En suivant le plan distribué par l’Office de tourisme, et en se perdant dans les ruelles du centre historique, on découvre des passages presque secrets, quelques jolies façades anciennes, de style renaissance, Art nouveau.

 

La place des Vosges à Épinal affiche quelques belles façades.

La basilique Saint-Maurice, construite entre le XI et le XIIIe siècle en grès rose, ne laisse pas indifférente, même si on a du mal avec sa silhouette un peu… hétéroclite avec ses tourelles et son beffroi, et les styles rhénan, champenois et bourguignon qui ont laissé leurs caractéristiques.

 

La basilique Saint Maurice est construite en grès rose des Vosges.

En sortant par le portail principal, il faut lever la tête sur l’immeuble en face, ornée d’une belle céramique dédiée à la légende de Saint-Nicolas, patron de la Lorraine. Mais tournons à gauche pour découvrir le petit jardin à l’emplacement de l’ancien cloître, la ruelle bordée d’hôtels particuliers des dames nobles du chapitre Saint-Goëry jusqu’à ce que la Révolution ne les chasse.

 

Saint Nicolas en céramique, réalisé en 1967 par Jean Hutin.

Un peu plus loin, une peinture murale est un double clin d’œil : aux dames chanoinesses et à l’Imagerie d’Épinal.

Clin d’œil aux chanoinesses par Alma Bucciali et Pauline Nicoli de l’École Supérieure d'Art de Lorraine.

En continuant, ce sont les fortifications de la ville qui se dévoile.

 

Les fortifications d’Épinal font partie intégrante du bâti urbain.

Parmi les curiosités d’Épinal : une tour chinoise, œuvre d’un riche marchand qui a fait construire un escalier pour pouvoir rejoindre le jardin du château. Ce vaste parc qui entour les vestiges du château est parmi les sites privilégiés des Spinaliens avec son petit parc animalier, ses jeux, son jardin médiéval, ses tables de pique-nique.

 

Épinal possède aussi sa tour chinoise.

Autre curiosité : la Maison romaine, réplique d’une villa de Pompéi sur les rives de la Moselle. Cette imposante bâtisse abrite des entreprises du Pôle Images de la ville. À l’extérieur, plusieurs centaines de variétés de roses s’épanouissent dans un jardin à la française.
L’ancienne imagerie à Épinal remonte à 1796. La visite des ateliers est un fascinant voyage dans le passé glorieux des fameuses images d’Épinal. Un voyage à travers 220 ans d’histoire. Des tablettes tactiles, les Histopad®, permettent de découvrir toutes les étapes de la fabrication des images.

Épinal est aussi connue comme la Cité de l'Image.

Des machines anciennes sont  toujours en activité. En 2014, l’entreprise historique devient Maison Imagerie d’Épinal. Si elle préserve ce formidable patrimoine et savoir-faire, elle développe également de nouvelles créations en collaboration avec des illustrateurs, dessinateurs et autres street artistes.

Des machines anciennes permettent de découvrir la fabrication des images d’Épinal.

Entre la Moselle et le canal, le site du petit port de plaisance est une vraie aire de loisirs avec un restaurant, des jeux pour les enfants, la possibilité de les des vélos mais aussi des petits bateaux électriques.

Épinal est une des villes des plus boisées de France. Près de 50 circuits de randonnées, de 3 à 21 kilomètres, permettent de découvrir la nature préservée au cœur du massif vosgien.  Les sentiers sont bien balisés et les circuits sont téléchargeables sur le site de l’office de Tourisme.

Un beau réseau de pistes cyclables et de sentiers de randonnées permettent de découvrir la région autour d’Épinal.

Dix circuits cyclotouristes, de 37 à 150 km permettent d’explorer les environs d’Épinal. Un itinéraire facile et pittoresque mène au lac de Bouzey via la véloroute « Voie Verte du Canal des Vosges ». Longeant le canal qui relie la Meuse et la Moselle à la Saône, c’est une balade paisible dans un paysage vert et bleu. Le lac est très prisé, surtout par beau temps ! D’autres itinéraires, avec des dénivelés de 1 578 m, permettent aux cyclistes chevronnés de s’éclater. Sans oublier les 66 circuits pour VTT.

Pour toutes les informations sur les visites à faire, les marchés, les courts séjours, une seule adresse : l’office de tourisme d’Épinal où l’accueil est chaleureux et compétent.