Vacances en famille à Grächen en Suisse

À Grächen dans le Valais, tout est fait pour l’accueil des familles. Jardin de neige au soleil, salles de jeu et garderie gratuites, animations pour tous les âges, les petits sont ravis. En prime : la vue sur le Cervin.

Publié le

Pas évident de partir en vacances à la neige avec ses petits-enfants, 2 et 5 ans ! Le matin, c’est branlebas le combat : gants, bonnet, casque, chaussures de ski, lunettes de soleil, crème solaire, couches-culottes. Puis, direction les remontées mécaniques, le plus petit sur les épaules du grand-père : « peut pas marcher… » C’est sûr, pas évident avec les chaussures de ski…. De quoi être épuisé avant d’arriver aux pistes !

Devant les télécabines qui montent les skieurs vers la station Hannigalp, une famille patiente, laissant passer tout le monde.
« Nous attendons la cabine du Chat botté, explique la maman en souriant.

C’est une des particularités de Grächen qui promet aux familles de vivre un « conte hivernal » : dans 10 cabines, les enfants (et les adultes), peuvent écouter un conte des frères Grimm le temps d’arriver à la Hannigalp.
C’est en allemand, mais Lorina et Mathis, nos petits-enfants, écoutent attentivement.

Sur le plateau ensoleillé,

quatre zones permettent aux enfants et jeunes de 2 à 15 ans de se défouler dans la neige, d’apprendre à skier et à faire preuve de prouesses sur une piste aménagée de courbes abruptes, de sauts, de tunnels.

 

Excités, Lorina et Mathis courent dans tous les sens, grimpent dans les cordages, se faufilent dans l'igloo avant d'emprunter le tapis "magique" pour gagner le haut de la piste. Et c'est parti pour une descente en luge. Encore et encore. Un manège de neige permet de les calmer un peu. Quoique.

Il est temps pour les grands-parents de profiter également du beau temps et d’explorer sereinement les pistes du domaine. Comme le prix du forfait comprend deux heures de garderie, ce serait dommage de s’en priver.

Seul bémol, il faut d’abord emprunter un tire fesses pour rejoindre les télésièges qui montent les skieurs jusqu’à Seetal à 2 868 m. Alors que le printemps arrive déjà dans la vallée, la neige sur les hauteurs est excellente. En tout, il y a une quarantaine de kilomètres de piste à parcourir. Pas énorme pour des grands skieurs mais largement suffisant dans le contexte "vacances avec les petits"!

À midi, les terrasses du restaurant familial de Hannigalp sont prises d’assaut : la vue sur des sommets de plus de 4 000 mètres, dont le Cervin, est époustouflante. Même les petits adorent manger leurs frites dans ce cadre magnifique.

 

A propos de restaurant : les cuisiniers de service distillent une bonne humeur contagieuse. Et ce jour-là, ils offraient en plus un pot de confiture « fait par nous-mêmes ». Ne reste qu’à espérer que le skieur ne tombe pas sur la piste de retour vers le village, avec la confiture dans la poche de sa combinaison !

De nombreuses animations rythment la semaine : après-ski pour les enfants, chasse aux trésors à travers le village, confection de pizza, cours d’initiation au snowbike. Un événement assez impressionnant : déguster une fondue dans une télécabine. Soit, c’est un peu cher la fondue (48 CHF par adulte, 29 CHF pour les 6 - 15 ans, 10 CHF pour les 3 à 5 ans) mais c’est un souvenir inoubliable.

En fin d’après-midi, lorsque les enfants, toujours pas fatigués,

s’amusent dans la salle de jeu de l’hôtel familial Désirée au cœur de la station. À Grächen, c’est une des adresses incontournables pour passer des vacances avec enfants ou petits-enfants. Un buffet rien que pour les petits leur permet de manger à leur rythme et de filer dans les salles de jeu sous la garde d’une monitrice.

 

Ouf, les parents peuvent ensuite dîner tranquillement (plus ou moins, car la salle du restaurant ressemble à une petite ruche).
Avec les petits sous bonne garde, c’est aussi le moment de parcourir les ruelles paisibles de ce joli village perché à 1 620 m d’altitude.

Grächen, qui vient de fêter ses 60 ans de sports d’hiver, a d’ailleurs été élu en 2018 meilleure station de ski parmi 55 sélectionnées en Autriche, en Allemagne, en France et en Suisse. D'ailleurs, Lorina et Mathis seraient bien restés encore!

01Grachen001
01Grachen002
01Grachen003
01Grachen004
01Grachen005
01Grachen006
01Grachen008
01Grachen007
01Grachen009
01Grachen010
01Grachen011
01Grachen012
01Grachen013
01Grachen014
01Grachen015