Vietnam - Bienvenue chez les Muong

Loin du folklore, des villageois de Xom Ai s’ouvrent tout doucement au tourisme. De belles rencontres sont au programme.

Publié le

Le peuple vietnamien serait né du mariage entre une fée et un roi dragon.
100 œufs naissent de leur union qui ne durerait pas : la fée voulant vivre près de la mer, le dragon dans ses montagnes. Chacun s’en retourne donc dans sa contrée avec 50 œufs. 54 de leurs « enfants » ont survécu, ce sont les 54 ethnies qui composent le peuple vietnamien.

Parmi elles, la minorité Muong. Dans leur village de Xom Ai, ils accueillent les visiteurs désireux d’en savoir un peu plus sur leur culture.

Xom Ai, ce sont une centaine de maisons sur pilotis, blotties dans une végétation luxuriante et entourées de rizières.

Les villageois ont pris conscience de la valeur de leurs racines, de leurs traditions.
Le village n’a rien de folklorique : des poules courent dans les chemins, des buffles paissent dans les prés. 

Si certaines maisons sont construites en dur, elles respectent toutes le style typique de l’habitat muong.

Lorsque un groupe de visiteurs est annoncé,, femmes et hommes quittent les champs, enfilent les tenues traditionnelles et présentent quelques danses de leur histoire.

Jupe en velours noir, chemisier coloré, ceinture brodée, foulard blanc dans
les cheveux, c’est la tenue traditionnelle des femmes.

Une famille accueille ensuite les visiteurs pour le repas: nems, feuilles de pamplemousse farcies, riz gluant et autres spécialités locales.

Une jeune fille les guide ensuite à travers le village où d’autres habitants invitent à découvrir l’intérieur de leurs maisons.

Après avoir enlevé ses chaussures, on grimpe l’échelle qui mène vers une grande pièce commune.

Le soir, des matelas sont déroulés sur le sol en bambou. Pour accueillir ses visiteurs, la maîtresse de maison sert l’incontournable alcool de riz.

La communication est difficile : les villageois ne parlant ni anglais, ni français. Qu’importe, on se comprend avec des gestes et, surtout, le sourire.

Lorsqu’on voyage en groupe, il n’est pas toujours facile d’entrer en contact avec les habitants. Cette visite à Xom Ai est alors une belle occasion de rencontres.

INFOS

Aller au Viet Nam
La forme du Viet Nam ressemble à un dragon, symbole de force. Il en fallait de la force pour renaître après des trop longues années de combats. De novembre à fin avril est la meilleure saison pour visiter le pays qui s’ouvre au tourisme. Il faut compter au moins deux semaines pour découvrir le nord (Hanoï, la baie d’ Ha Long), le centre et le sud (Hô-Chi-Minh-Ville).
Le tour opérateur Définition Asie propose des circuits à la carte.

www.definition-asie.com