La lavande glamour en Drôme provençale

Dans une mer violette, face au Mont Ventoux, au chant des cigales, Odile Tassi invite à une pause détente avec son surprenant « rituel de lavande ».

Publié le

Une magnifique maison sur un plateau ensoleillé, entourée de 5 hectares de lavande et de lavandin. C'est là qu'Odile Tassi est venue s'installer il y a quelques années. Tombée amoureuse du cadre, elle se passionne pour la lavande, les vertus de son huile essentielle. Après avoir suivi des formations, elle s'installe comme « lavandicultrice ».

Pour redonner ses lettres de noblesse à la lavande, elle lance une première gamme de produits dérivés dédiés à l'univers de la maison, suivie rapidement par une eau de toilette une gamme de cosmétiques. « C'est une petite gamme bien-être, élaborée avec un laboratoire basé en Bretagne ». L'eau de toilette « Lavande d'hiver » a été créée avec Jean-Claude Gigadot, célèbre parfumeur créateur.
Mais avant de pouvoir disposer de la précieuse huile essentielle, il faut cultiver lavande et lavandin. « Le plus difficile, c'est la première année, lorsqu'on plante les boutures. C'est alors une lutte infernale pour qu'elles ne soient pas envahies par les mauvaises herbes. Dès que les plants se développent et se rejoignent pour former une ligne continue, c'est gagné. Mais en attendant, comme nous n'utilisons pas de désherbant chimique, nous travaillons avec des moyens mécaniques et manuels : vive la binette ! »

Odile Tassi a planté de la lavande Maillette (un clone de la lavande fine qui pousse à basse altitude) et du lavandin qui est un hybride naturel issu de la lavande fine et de la lavande aspic. La première récolte se fait l'année suivant la plantation. C'est au moment ou la couleur des fleurs passe du bleu au gris bleu que la cueillette se fait. « Avec des machines pour couper en « vert broyé » ça va assez vite : la machine coupe et déverse le tout dans une benne qui part pour la distillerie dans la même journée. Il faut une journée pour couper les 5 hectares et 45 minutes pour la distillation d'une benne. Pour les 5 hectares, il faut trois bennes. »

L'huile essentielle obtenue est ensuite conditionnée en spray, ampoule, roll-on. Elle rentre dans la composition de l'eau de toilette ainsi que des produits de soins. « Avec les calices de fleurs non distillés, nous avons créé des infusions. »

Mais l'aventure ne s'arrête pas là pour Odile Tassi. Comme les visiteurs s'attardaient volontiers dans ce paysage privilégié, elle eu l'idée de créer un « rituel lavande », un magnifique voyage sensoriel d'une heure trente en pleine nature entre chênes truffiers et champs de lavande. « Cela permet de se réapproprier la lavande, qui fait partie de notre patrimoine culturel. Ses fragrances ont été souvent galvaudées, ses vertus oubliées ! » Après une infusion glacée de lavande et de verveine, commence un massage du corps relaxant au beurre de karité et à l'huile essentielle de lavandin. Des fragrances douces et fleuries se mêlent aux parfums de la nature environnante.


L'offre « Rituel de Lavande » (uniquement sur rendez-vous, 65 €) dure 1 h 30 dont 45 minutes de massage ainsi que la visite du domaine. On a un peu de mal à reprendre la route après cette expérience parfumée et relaxante au pays de la lavande !

 

Visite du domaine :

En juillet/août, tous les jours de 10 h à 18h, départ de la visite toutes les heures. A 10h, démonstration de distillation.
De septembre à juin : sur rendez-vous

Tarif distillation : 2,50 € par personne

Balade en gyropade Segway pour découvrir les plus beaux points de vue :
En juillet/août, chaque jeudi, départ toutes les heures de 10 h à 18h ; dès 12 ans ou 35 kg ; durée 45 minutes (dont 15 minutes d'initiation)
De septembre à juin : sur rendez-vous
Tarif : 17€ par personne

L'Essentiel de Lavande
1554, chemin de la Suquée
Les Homais, 26130 Clansayes

tél. 06.62.86.64.12

 

Les différents produits sont aussi disponibles sur le site www.essentiel-de-lavande.com