Le Mans surprend

Ne vous arrêtez pas aux clichés qui l’ont rendue célèbre, les rillettes et les 24 heures. La cité de la Sarthe est la destination parfaite pour les passionnés d’histoire et de patrimoine, les cinéphiles, les amoureux de la nature, les familles. Et les inconditionnels du sport automobile, évidemment !

Publié le

Quelle surprise ! Le Mans, qui évoque une des plus célèbres courses automobiles et… les rillettes, est une ville qui vaut le détour sur la route vers le littoral breton ou normand. Grâce à une liaison TGV directe depuis Strasbourg, c’est aussi une destination parfaite pour quelques jours de vacances impromptus.

Le Mans a de quoi séduire. Son riche patrimoine architectural remonte au début de notre ère. L’impressionnante muraille romaine, construite au IIIe siècle en briques et grès roussard, est l’enceinte la mieux conservée de l’ancien empire romain, avec celles de Byzance et de Rome. Ce qui la rend unique, ce sont les nombreux décors, signes ostensibles de pouvoir et de richesse.

Derrière ces remparts romains, bat le cœur de la cité médiévale, la Cité Plantagenêt, en hommage à la dynastie éponyme qui, par le jeu des mariages, a construit un vaste domaine. Le premier de la lignée, Geoffrey, est surnommé Plantagenêt : à son retour de la chasse, il avait toujours une branche de genêt en fleurs piquée dans son couvre-chef. Les noms des rois et des reines Plantagenets font rêver : Mathilde, qui n’est autre que la petite-fille de Guillaume le Conquérant ; Aliénor d’Aquitaine, Richard Cœur de Lion, Bérengère de Navarre qui repose dans l’abbaye cistercienne de l’Epau qu’elle a fondée en 1129.

Le gisant de Bérengère de Navarre dans l'abbaye d'Epau.

La vieille ville est surplombée par une des plus grandes cathédrales de France. Véritable livre de pierres, elle remonte au Ve siècle de notre ère abritant de nombreux trésors. Un magnifique ensemble de vitraux médiévaux, une statuaire du XVIIe siècle d’une extraordinaire finesse ou encore les peintures de la chapelle de la Vierge.

À ne pas manquer à l’extérieur, l’étrange menhir taillé dans un grès rose vieux de 5 000 ans et entouré de légendes.

En se perdant dans les ruelles pavées de cette vaste cité médiévale, on a l’impression de plonger au cœur de l’histoire. Ici, point de boutiques de souvenirs qui troublent l’harmonie des ruelles bordées de maisons à pans de bois, de belles bâtisses Renaissance.

Pour autant, ce n’est pas un musée à ciel ouvert mais une cité vivante, entretenue avec fierté par ses habitants. C’est un cadre rêvé pour les cinéastes. De nombreux films ont été tournés dans ces ruelles au charme fou: Cyrano de Bergerac, d’Artagnan et les trois mousquetaires, L’homme au masque de fer, plusieurs épisodes de Nicolas Floch ou encore Le Mans 66 avec Matt Damon et Christian Bale.

Le Mans ne se résume pas à la Cité Plantagenêt. C’est une ville où il fait bon flâner pour dénicher des  endroits comme la Visitation.L’ancien couvent devenu prison et
tribunal a été réhabilité et accueille des restaurants, des bars, des petits commerces.

Des constructions modernes entourent le couvent comme un centre d’art ou encore un hôtel 5 étoiles, ce qui met encore plus en avant les belles pierres du site. En se baladant au centre-ville, les amateurs de bandes dessinées ne manqueront pas la librairie Bulle : plus de 8 000 albums au rez-de-chaussée, 11 000 albums de manga à l’étage ainsi que la BD Jeunesse.

De nombreux restaurants, cafés et bars sympas invitent de faire des pauses. La gastronomie tient une place importante au Mans.

Il y a, bien sûr, les fameuses rillettes. Chaque boucher-charcutier a sa propre recette.Les restaurants les servent souvent en amuse-bouche.

À goûter aussi : les douces tentations de la chocolaterie Bellanger créée par Jacques Bellanger, meilleur ouvrier de France. Il décline même la course automobile sous forme de chocolat.

Juste en face, on craque pour les petits sablés de la biscuiterie artisanale la Sablésienne avant de reprendre la visite de la ville.

Mais c'est le sport automobile qui a fait connaître le Mans dans le monde entier. Les origines de cette fameuse course automobile, lancée en 1923 afin de faire évoluer le progrès technique et l’essor de l’automobile, se dévoilent au musée des 24 Heures.

Des voitures prestigieuses, des maquettes, des affiches plongent le visiteur dans l’ambiance de la course depuis ses débuts. Pas besoin d'être un passionné pour prendre plaisir à la visite du musée! Dans des vitrines, les bolides ayant participé à la course sont représentés en miniature, classés par années.

Il est même possible de découvrir les coulisses du circuit. Et d’en emprunter une partie avec sa propre voiture : le parcours passe partiellement sur les routes départementales.

Les spectateurs fidèles reconnaîtront le redoutable virage d’Indianapolis ! Cette année, les 24 heures se dérouleront sans public… Dommage !

Une autre surprise attend les visiteurs du Mans: des nombreux parcs, jardins et le vaste site de l’Arche de la nature invitent à faire des balades au grand air.

De nombreux sentiers de randonnées et de vélo parcourent cet espace naturel de 500 hectares qui comprend des forêts, une rivière, des prairies et pâturages, des centres d’interprétation…Des animations et fêtes rythment l’année en pleine nature. Les enfants aimeront aussi le parc d’attractions Papéa Parc qui jouxte l’Arche de la Nature.

Pour découvrir au moins une partie de toutes les surprises du Mans, il faut compter au moins trois à quatre jours.

Infos

www.paysdumans.fr

Librairie BULLE
13 Rue de la Barillerie, 72100 Le Mans
https://www.librairie-bulle.fr

Manger

La Rotisserie
 Restaurant et épicerie fine (excellent:  les rillettes et terrines de la marque maison Pouic-Cochon)
738 Bld des Hunaudières, 72230 Ruaudin
https://www.la-rotisserie.fr/

La Ciboulette,
L’auberge de Bagatelle (étoilée),
Le Grenier à sel,
l’Epi’Curieux
Le Verre Tige (tartines)

Boire un verre

Le Saint-Flaceau,
Le Lapin blanc,
Le 108.

Se loger

Chambre d’hôtes Maison Saint Pierre, au cœur de la vieille ville
+33 (0)2 43 87 25 39