Tyrol - Entre ski et eaux thermales

Le Tyrol autrichien séduit skieurs, randonneurs et simples épicuriens. L'Oetztal, la vallée la plus longue du Tyrol, n'y fait pas exception. Entre Ötzi et James Bond, c'est même une région très courue de la préhistoire à nos jours.

Publié le

De nombreuses stars viennent en hiver dans l'Oetztal pour skier et se reposer. La star incontestée c'est bien lui, Ötzi, l'homme des glaces vieux de 5 300 ans découvert il y a 23 ans. Mais n'espérez pas le voir : la momie la plus étudiée du monde est conservée à -6 °C dans une chambre froide spécialement aménagée au musée d'archéologie à Bolzano en Italie. Mais à partir du 1er mai, vous pourrez découvrir à nouveau le parc archéologique de plein air qui lui est dédié dans le village d'Umhausen dans l'Oetztal.

Skier sur deux glaciers

En attendant, direction Sölden et ses pistes pour profiter pleinement du ski de printemps. Les paysages sont magnifiques : 250 sommets qui culminent à plus de 3 000 mètres !

Avec deux glaciers et 150 km de pistes, skieurs et snowboarders de tous niveaux ont de quoi s'éclater. Si les débutants privilégient le Giggijoch (ou alors le haut du glacier Rettenbach, quitte à descendre par les télécabines), les amateurs de pistes plus techniques choisissent sans hésiter le Gaislachkogl.

Avant de s'élancer sur les pistes, on grimpe jusqu'à la croix au sommet pour admirer la vue vers d'autres pistes qui attendent d'être explorées : celles du glacier Rettenbach. Même les skieurs «moyens» peuvent s'y faire sur des pistes pas trop difficiles. C'est aussi de là-haut que part la piste «Schwarze Schneid», longue de 12,8 km avec un dénivelé de 1 800 m. C'est LA piste à ne pas manquer.

Une première cette saison : «l'adrénaline cup» qui permet de tester ses capacités dans dix disciplines sur les pistes. De quoi pimenter un séjour entre copains ou en famille en se confrontant au slalom, speed, carving, freeride, etc.

Pour faire le plein de sensations et emprunter les plus belles pistes du domaine, le rallye BIG 3 (trois sommets au-dessus de 3 000 mètres d'altitude du domaine) s'impose. Pour les sportifs puisqu'il faut parcourir 50 km en une journée.

Au sommet avec 007

Une trentaine de chalets invitent à des haltes revigorantes. Un «must», c'est le restaurant d'altitude du Gaislachkogl.

Dans sa construction futuriste tout en verre, ont été tournées il y a à peine quelques semaines, des scènes du prochain film de James Bond, «Spectre».
Il faudra attendre jusqu'en octobre la sortie du film avant de pouvoir admirer ces paysages magnifiques sur grand écran ! Certains vacanciers ont d'ailleurs eu la chance de loger dans le même hôtel que Daniel Craig ou son adversaire, Christophe Waltz. Le «méchant» a profité de l'Aqua-Dome (voir ci-dessous) d'où partaient également les petits avions qui..... mais chut, attendons la sortie du film !

Obergurgl et Hochoetz

Deux autres domaines attirent les skieurs et randonneurs.

Obergurgl- Hochgurgl ainsi que Hochoetz, à l'entrée de la vallée alpine. Si Sölden est réputée pour ses pistes techniques et ses fêtes débridées, Hochoetz convient bien mieux aux familles avec, en plus, des forfaits plus abordables. Ici, les pistes sont aussi plus larges, des parcours adaptés spécialement pour les enfants «sur la trace des animaux sauvages», «le chemin de ski des nains») et une halte-garderie pour permettre aux parents de skier tranquillement. Le forfait permet aussi d'aller explorer le beau domaine de Kühtai, la station la plus élevée du Tyrol.

Événements

Les non-skieurs parcourent la vallée sur un réseau de 185 km de sentiers de randonnées hivernales. Sans oublier les cascades gelées pour de l'escalades, les patinoires et pistes de luges qui permettent de varier les plaisirs.

Dans la vallée, il y a toujours une fête quelque part. Soirée tyrolienne avec ski nocturne et feu d'artifice, show nocturne avec les moniteurs de ski, des spectacles pyrotechniques, des concerts, etc.
Parmi les points forts : «L'electric mountain festival» les 10 et 11 avril; le spectacle sur le glacier «Hannibal» le 17 avril ; la semaine de «skifinish» du 11 au 18 avril à Obergurgl ; le finale de l'hiver sur les glaciers du 24 au 26 avril (action sur les pistes, fête dans les bars) ; la compétition «peak to creek» avec des athlètes du monde entier qui s'affrontent dans huit disciplines sportives le 25 avril.

INFOS www.soelden.com

La belle laine de mouton

À Umhausen, toujours dans la vallée de l'Oetz, un arrêt à la manufacture Regensburger s'impose.

Partout, des sacs regorgent de laines éclatantes de couleurs, le claquement de machines se fait entendre jusque dans le petit magasin de vente où deux artisans, munis de grosses aiguilles, mettent la dernière main à des tapis en laine. Bienvenue au «Schafwollzentrum» de l'Oetztal ! Dans cet atelier, la laine des moutons tyroliens est transformée.

Des visites guidées permettent de découvrir tout le cycle de ce travail traditionnel. Lorsque le produit de la tonte arrive à la manufacture, il est d'abord lavé et dégraissé dans de grandes cuves et trié selon la couleur. La laine arrive ensuite dans des balles compactes d'environ 200 kg à l'atelier (un mouton donne entre 1 kg et 1,5 kg de laine).

C'est là que des vénérables machines entrent en action pour «décompacter» ces balles de laine, pour carder puis filer autour de «l'âme» (4filsde laine filée) pour aboutir à des sortes de grosses «nouilles». Ce sont ces «nouilles de laine» qui sont expédiées dans le monde entier à des artisans qui les transforment. Une partie est utilisée sur place pour tisser des tapis sur des gros métiers. Chaque tapis est ensuite fini à la main. Dans la petite boutique, on trouve des produits en laine de mouton, des tapis, des accessoires de mode.

100 % détente à l'Aqua-Dome

Après une journée de ski, de randonnée, par mauvais temps où juste pour buller, direction le village de Längenfeld et ses thermes formidables, l'Aqua-Dome, 50 000 m² dédiés à la détente et au bien-être. Sous la neige ou le soir, le complexe Aqua Dome ressemble un peu à un vaisseau spatial.

De la vapeur s'échappe des trois grandes demi-sphères remplies d'eau chaude (saline, soufrée et classique), des flambeaux jettent des lueurs mystérieuses dans la nuit, un dôme en forme de cristal illumine la nuit.

Des nombreux saunas et salles de repos invitent à se délasser avec, toujours, la vue sur le panorama époustouflant des montagnes C'est un endroit où le bien-être n'est pas un vain mot, tout le site étant aménagé selon les enseignements du feng shui. L'eau doit avoir des vertus particulières.

Cette eau venue du glacier, qui s'est écoulée dans les entrailles de la terre pour former un immense lac souterrain, s'enrichir en souffre pour rejaillir d'une profondeur de 1 865 mètres à une température de 40 °C ! Dans tous les bassins, des lits de massage invitent à s'installer, abandonner ses muscles endoloris à l'eau chaude et jouir de la vue imprenable sur les sommets environnants. Il faut en profiter sans modération ! (Höhenruhe – schweberuhe)

Un espace aquatique spécifique est réservé aux enfants, » l'Arche de Noé des Alpes » avec deux piscines, des toboggans, salles de jeu et ateliers créatifs avec des animateurs permettant aux parents de profiter tranquillement des installations. Dans la partie « spa », plusieurs saunas, hammam, bains, lits à eau, etc. procurent une détente totale. Une grande partie est nudiste, mais un étage est réservé aux saunas en maillots de bain. Parmi les soins proposés au spa, il y a bien sûr tous les massages classiques dispensés par des thérapeutes spécialisés (l'Aqua-Dome fait partie du groupe VAMED qui gère plusieurs thermes en Autriche).

Pour faire «couleur locale», les thérapeutes ont ramassé des galets dans le lit de la rivière pour les massages «hot stone». Chacune a ses propres galets qu'elle recharge régulièrement au moment de la pleine lune. On y croit ou on n'y croit pas, en tout cas le massage fait du bien!

 

L'hôtel des thermes

En arrivant devant l'hôtel Aqua Dome, nous sommes un peu déçus : un bâtiment tout en longueur, toutefois avec beaucoup de boiseries pour adoucir l'architecture contemporaine loin du style « chalet montagnard ».

Mais dès l'entrée, nous sommes séduits : le foyer est ouvert sur la petite boutique et le vaste bar.

Partout, du bois, du granit, des baies vitrées,, des beaux matériaux comme du cuir ou des tissus nobles aux imprimés qui font un clin d'œil à l'environnement montagnard. Tout est d'une élégance discrète et chaleureuse, les quelques éléments de décoration choisis et disposés avec beaucoup de goût. Des orchidées fleurissent abondamment l'hôtel.
L'hôtel étant construit tout en longueur et notre chambre se trouvant au bout d'un couloir, une trottinette serait pas mal ! J'exagère un peu, le chemin paraît seulement long le soir, après des heures passées au spa....

Notre chambre « Auszeit Alpin » est à l'image de l'hôtel, chaleureuse et élégante, avec des beaux matériaux de qualité mis en valeur par une décoration minimaliste.

Depuis le lit, nous avons une vue imprenable sur la montagne.

Le soir, au restaurant, nous avons le choix entre un menu « vitalité » ou « gastronomique » auquel nous ne résistons pas..... Le vin autrichien conseillé par le sommelier est parfait.
Pendant que nous prenons un dernier verre au bar (un « zibernschnäpsle », eau de vie du pin de montagne), d'autres clients prennent la direction des thermes qui sont ouvertes jusqu'à 23h voir minuit. De nuit, toute l'installation devient féérique...

 

{gallery}2015/Voyage/Autriche_Solden/Galerie{/gallery}

 

INFOS

Therme Aqua-Dome

Aqua-Dome, Tirol Therme Längenfeld, tél . 00.43.5253.6400

Tarifs: carte journalière thermes, 30 € (17 € les 3 à 14 ans) ou 48 € thermes+saunas+ fitness; 23,50 (13 €) les 3 heures ainsi que le soir; forfaits famille; 10% de réduction dès 65 ans.

www.aqua-dome.at

 

Hôtel Aqua-Dome

Chaque premier dimanche du mois, à midi, c'est brunch en musique (aussi pour les non-résidents) pour 27 € (13,50 € les 6 – 14 ans).

www.aqua-dome.at/fr

 

La belle laine de mouton

www.schafwolle.com

 

 

Sölden

www.solden.com

 

J'ai aimé :


Anne-Lise : Les beaux tissus, la chambre spacieuse à l'élégance discrète, la vue sur la montagne depuis le lit ; le sourire des employés ; la possibilité de faire des jus frais d'orange, de carotte, de pommes le matin au petit-déjeuner ; les boissons non alcoolisées mises gracieusement à disposition dans le minibar ; les bassins extérieurs à l'eau soufré et saline...

Hervé : L'accueil chaleureux et souriant ; l'impressionnant buffet du petit-déjeuner ; le spa réservé aux clients de l'hôtel ; les différents bassins de détente avec vue sur les montagnes.

 

Je n'ai pas aimé :

Anne-Lise : l'architecture extérieure, mais je dois reconnaître que l'hôtel s'intègre bien dans le paysage.


Hervé : rien à dire !