Fastnacht (1) - L'Allemagne fête carnaval

En Allemagne comme ailleurs, il y a quatre saisons. Mais aussi, et c'est plus rare, une cinquième, celle de la Fastnacht ! Mais qui ne se fête pas pareil dans le nord et le sud !

Publié le

Des masques sculptés dans du bois à Cologne ? Distribution de « Kamelle » (caramels) à Rottweil ? Impensable ! On ne mélange pas les genres ! En Allemagne, Fastnacht et Karnaval sont deux mondes différents, même si les deux ont la même origine.

Les « jours fous » précédaient la période de carême qui, dans la tradition chrétienne, débute le mercredi des Cendres pour une durée de 40 jours. Comme il était interdit de consommer de la viande, des œufs ou du beurre… et de faire l’amour, tout le monde faisait bombance pour finir les provisions et s’amuser. Au point que, souvent, ces fêtes dégénéraient.

C’est alors que la bourgeoisie donna une touche plus « culturelle » au carnaval, avec des bals aux tenues somptueuses, des défilés historiques. C’était le début du carnaval rhénan avec ses soirées en salle, ses cavalcades sans fin avec des chars à thème. Mais au sud  de l’Allemagne, dans la région du Bade-Wurtemberg, c’était le retour à la Fastnacht, cette fameuse nuit d’avant carême, et à la tradition séculaire.

C’est aussi le moment d’en finir avec le règne des mauvais esprits de l’hiver froid et sombre et de les chasser à grand renfort de bruit. Selon la tradition, les festivités débridées s’arrêtent à minuit pile dans la nuit du mardi gras ! On brûle alors les balais des sorcières ou des mannequins remplis de paille.

On ne nous dit pas par contre si les carnavaliers, après avoir festoyé, renoncent vraiment à l’alcool, la viande et aux friandises jusqu’à Pâques ! Ce qui est sûr, c’est que les membres des différentes associations n’ont pas intérêt à se faire remarquer négativement s’ils veulent revêtir le costume traditionnel !

Chaque village a ses propres personnages de carnaval et des sociétés veillent, à longueur d'année, sur le respect des traditions mais aussi au comportement de ses membres.
Chaque personnage a une signification bien précise, souvent en rapport avec l'histoire de son village.

Il est difficile de faire un choix parmi les haut-lieux de la Fasnacht alémanique. Nous avons sélectionné quelques rendez-vous typiques pour vous faire découvrir cette ambiance si particulière.

 

Schramberg, ses bretzels et les chats poilus

Elzach et ses diables aux escargots

Les fous aristocratiques de Villingen-Schwenningen

Le saut des fous à Rottweil

Sigmaringen et les joies du mariage