La Petite Pierre - Quand Bio rime avec gastronomie

Dîner dans un restaurant d'hôtel ? Sans aucune hésitation pour goûter une cuisine savoureuse et bio. À La Clairière à La Petite-Pierre, Stéphane Schramm propose des plats aussi beaux que bons. Encore mieux : passer la nuit pour avoir le bonheur de déguster petit-déjeuner !

Publié le

À La Petite-Pierre, commune dans les Vosges du Nord, la famille Strohmenger a créé un havre discret dédié au bien-être du corps et de l'esprit. Pour être en harmonie avec les cours de yoga, initiations au tai-chi et soins issus de la tradition médicale chinoise, la cuisine de l'hôtel s'est mise au diapason.

Lisbeth Strohmenger, une des filles du fondateur de cet hôtel paisible, a décidé de servir des plats bios. « La nourriture est une partie essentielle de notre vie quotidienne, il s'agit du meilleur moyen de s'assurer une santé optimale et une meilleure vitalité. À la demande, nous proposons aussi des menus détox et de remise en forme ».

Manger bio, c'était une notion floue

Ce dont elle ne se doutait pas en reprenant l'établissement fondé par ses parents, c'est que la mentalité des clients n'était pas encore prête. Ayant beaucoup vécu à l'étranger, elle était habituée à goûter des cuisines du monde entier, à apprécier des plats végétariens voir végétaliens. Et dans sa conception de l'alimentation, les produits d'origine bio sont la base indispensable. « Au début c'était difficile, les gens affirmaient ne pas vouloir pas manger des herbes, sourit Stéphane Schramm, chef du restaurant. La notion du bio était assez floue. Mais notre carte ressemble à n'importe quelle carte de restaurant, à quelques exceptions près.

Sauf que les produits utilisés sont d'origine biologique. Nous faisons partie des rares restaurants certifiés bio en France et nous étions le premier restaurant d'hôtel à obtenir la certification Ecocert. »
Mais pour le chef aussi, la nouvelle orientation du restaurant était un changement. Un sacré challenge même pour celui qui a fait son apprentissage au restaurant étoilé du Cerf à Marlenheim ! « il fallait réfléchir autrement : comment arriver à tel plat fini avec des ingrédients totalement différents, obtenir du moelleux sans beurre ni crème par exemple ? La base, comme dans toute bonne cuisine, sont les produits de saison d'excellente qualité. » Il faut aussi apprendre à travailler avec d'autres produits : Le sel bio, en séchant, à moins de pouvoir salant. Fonds et jus de viande sont remplacés par des jus de légumes, beurre et crème par du lait d'amande épaissi par une purée de fruits.

Les différentes préparations sans gluten se travaillent différemment que la farine traditionnelle.
Dans l'assiette, le convive ne remarque rien. Ni visuellement ni gustativement. Les noix de St-Jacques aux légumes façon thaï sont croquantes et parfumées à souhait, le médaillon de veau sur un lit de tomates confites fond en bouche.

Cocktails de légumes

Chaque jour, le chef et ses collaborateurs passent trois à quatre heures à éplucher et tailler les légumes. Pour les différentes garnitures, les assiettes végétariennes aux six saveurs, mais aussi pour fournir le... bar. Sur la carte des apéritifs et des vins, une variété de tisanes et jus apportent une petite touche insolite. Selon la saison, le barman concocte des cocktails de bien-être hauts en couleurs et en saveurs.
Nombreux sont les clients qui passent quelques jours à l'hôtel pour une petite parenthèse de relaxation, de détox ou de régulation du poids. De quoi oublier le stress quotidien et de recharger ses batteries. Et de goûter au petit-déjeuner préparé par le chef et son équipe

Infos

La Clairière, bio & spahotel, 63, route d'Ingwiller, 67290 La Petite-Pierre
tél. 03 88 71 75 00
www.la-clairiere.com