Chevremont - Les amis de Georges

À Chèvremont, village sans prétention, le couple a bonne réputation.
Dans l'ancienne forge de Chèvremont, où le Territoire de Belfort borde l'Alsace, Joëlle et Jean-Luc accueillent tous les soirs les amateurs de plats du terroir ainsi que les amoureux de la chanson française en général, de Georges Brassens en particulier.

Publié le

 

« Nous sommes arrivés en 2000. Avant, nous avions un piano-bar à Trévenans mais on ne pouvait servir qu'une petite restauration. La transformation en restaurant aurait été trop cher, trop compliquée », raconte Joëlle, qui voulait absolument passer du comptoir du bar, derrière le piano en cuisine. «Mes plats sont d'inspiration franc-comtoise, traditionnelle. Je n'ai jamais pris des cours, je cuisine comme à la maison. » Tartines campagnardes, fondues, pierrades, carpes frites, assiettes richement garnies sont des plats conviviaux et généreux. Sympa, la potence de Georges : des morceaux de filet de bœuf piqués sur une potence et flambés au cognac. Spectaculaire ! La potence, tout comme la pierrade, doit être commandée 48 h à l'avance.

À l'intérieur de l'auberge, des guitares, des portraits de Brassens, une minuscule estrade donnent le ton et indiquent le deuxième amour de Joëlle : la musique, la chanson française. « C'est que nous sommes une auberge musicale, sourit Joëlle. Jean-Luc est compositeur et interprète. Nous aimons tous les deux la musique, c'est d'ailleurs ainsi que nous nous sommes rencontrés ! Nous sommes des inconditionnels de Brassens, ajoute Joëlle avant de disparaître dans sa cuisine. « Je suis la fourmis, Jean-Luc la cigale, » rit-elle. Son mari n'en prend pas ombrage. N'est-il pas à la retraite maintenant? Dorénavant, il peut se consacrer entièrement à sa musique. Mais s'il ne travaille plus dans l'auberge, il y passe tout de même ses soirées au grand bonheur des convives.

Car le musicien ne peut pas s'empêcher de prendre sa guitare et d'interpréter les belles oeuvres de la chanson française. Et si pour lui Brassens était le poète le plus attachant de cette fin de siècle, Jean-Luc invite tous à chanter un peu de Moustaki, de Ferra, de.... Des carnets avec les paroles sur les tables permettent à tous de se joindre à lui. Revigoré par les plats de Joëlle, mis en voix par un verre de Macvin du Jura, personne ne se prive du plaisir de joindre sa voix dans le choeur des amis de Georges. Régulièrement, d'autres musiciens et chanteurs animent des soirées à l'auberge où la bonne humeur a élu domicile. Lorsque Jean-Luc interprète l'une ou l'autre de ses compositions, le silence se fait dans l'auberge. « Vous comprenez maintenant pourquoi j'ai craqué pour lui ? demande en souriant fièrement Joëlle qui chante, elle aussi. Mais uniquement dans sa cuisine.

Informations

14 rue du Texas
90340 Chevremont
tél. : 03 84 27 50 55

Ouvert le soir de mercredi à dimanche. Pour les groupes, sur réservations, Tous les jours, midi et soir.