CROUSTILLANT DE CANARD AUX PRUNEAUX D’AGEN

.

Publié le

© BIP_Pierre-Louis VIEL

Ingrédients

Pour une dizaine de pièces
8 Pruneaux d’Agen dénoyautés
2 cuisses de confit de canard
1 oignon rouge
3 branches de coriandre
6 feuilles de brick
5 cl d’huile d’olive
Sel et poivre du Moulin

Déroulé

1.     Faites chauffer les cuisses de canard dans leur graisse sur feu doux. Retirez leur peau, désossez-les puis hachez la chair grossièrement. Épluchez et hachez l’oignon. Faites-le fondre 10 minutes dans une poêle dans la moitié de l’huile d’olive. Dénoyautez les pruneaux d’Agen, coupez-les en morceaux. Mélangez la chair de canard dans un récipient avec l’oignon, les morceaux de pruneaux d’Agen, les feuilles de coriandre hachées, du sel et du poivre.

2.     Préchauffez le four à 200°C, thermostat 6/7. Coupez les feuilles de brick en deux. Déposez un peu de préparation à l’extrémité de chaque morceau puis pliez-les comme un samoussa. Déposez-les sur une plaque de four recouverte d’une feuille de papier sulfurisé, badigeonnez-les avec le reste de l’huile d’olive. Mettez les croustillants à cuire 10 minutes au four. Sortez les croustillants, servez aussitôt avec une salade croquante.

Issu d’un terroir unique, le pruneau d’Agen est produit sur 6 départements du Sud-Ouest (le Lot-et-Garonne la Dordogne, la Gironde, le Tarn-et-Garonne, le Gers et le Lot). Afin de protéger cette production, le Pruneau d’Agen bénéficie, depuis 2002, d’une IGP (Indication Géographique Protégée). Elle garantit la provenance du pruneau d’Agen, de la variété « prunes d’Ente », produite, récoltée et transformée dans la région d’Agen.

Source de créativité culinaire, le Pruneau d’Agen s’adapte à merveille à une grande variété de recettes. En entrée, à grignoter à l’apéritif, en plat principal, mais aussi bien sûr en dessert, nous vous invitons à découvrir toute sa palette gourmande.
Sa texture moelleuse et ferme à la fois, lui permet d’être coupé, taillé, déstructuré, au gré des envies via un couteau ou encore un robot.
De plus, ses caractéristiques intrinsèques, lui offrent la possibilité d’être cuit sans se transformer rapidement en compote. Qu’il soit grillé, torréfié, ou encore mijoté, le Pruneau d’Agen apporte sa touche de plaisir.

Recettes et infos sur le Pruneau d’Agen sur  www.pruneau.fr