Le Chalet Pierre

Le massif vosgien compte de nombreuses fermes-auberges. L'occasion de rencontrer ces hommes et ces femmes qui quittent le confort de leurs belles fermes dans la vallée pour passer l'été en estive sur les chaumes. Certaines familles y vivent d'ailleurs toute l'année, comme les Strejc.

Publié le

Le bonheur est sur les chaumes. Du moins si l'on en croit les fermiers-aubergistes qui viennent de gagner la hauteur des Vosges pour l'été. Randonneurs et autres gourmands attendaient ce moment impatiemment.

Car c'est dans les fermes-auberges que l'on déguste le fameux (et pantagruélique) menu marcaire, des bons plats alsaciens mijotés à partir de produits de la ferme, le tout dans un cadre parfois rustique mais toujours authentique.

La famille de Peter et Rosa Strejc s'est installée sur les hauteurs de Sainte-Marie-aux-Mines. Au début des années 90, le couple a quitté le Bade-Wurtemberg pour réaliser son rêve : posséder une ferme en montagne. Avec sa profusion de géraniums, leur chalet pimpant rappelle d'ailleurs bien les bâtisses d'Outre-Rhin. Ce qui n'était pas gagné d'avance quand on regarde les photos du site lors de l'achat ! Mais avec beaucoup d'enthousiasme et d'huile de coude, ils ont transformé la ferme en ruine en chalet pimpant.

La vue depuis la cour sur la vallée et les sommets du Haycot et le Bézouard est magnifique. Dans les prés, une bonne quarantaine de vaches vosgiennes profitent de l'herbe tendre. Au Chalet Pierre, on ne fabrique pas de fromage : le lait est réservé aux veaux. Un petit troupeau de chèvres Boer participe à l'entretien du paysage, broutant allègrement tout ce que les vaches n'aiment pas.

L'élevage et la transformation de la viande dans l'atelier de découpe de la ferme, sont l'affaire de Peter et de son fils Stefan, aidés par Kadir-Pierre et Mikaël, petits-fils de Peter et Rosa. Cette dernière (peut-être parce qu'elle est la seule de la famille à ne pas maîtriser le français ?) se cache d'ailleurs volontiers en cuisine où elle prépare des savoureux plats à partir de la viande de la ferme familiale : des rôtis et émincés de bœuf, de porc et de veau, du jambon en croûte, des tourtes, des planchettes paysannes, de la volaille, des lapins...

Tout un assortiment de charcuterie et de saucisses est aussi proposé à la vente à emporter. Sa fille Bettina, qui assure l'accueil et le service, confectionne des délicieuses tartes de fruits et le pain paysan.

Infos

Ferme-Auberge Chalet Pierre
10 lieu-dit Côte-d'Echery
68160 Sainte-Marie-aux-Mines.

Ouvert tous les jours sur réservation du 1er mars au 15 novembre, le midi et le soir.

Tél. 03 89 58 55 26

www.chalet-pierre.com

ou

http://chalet-pierre.wifeo.com


Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Accès en voiture

depuis Sainte-Marie-aux-Mines,prenez la direction du col du
même nom, direction Saint-Dié.Après 700 mètres, tourner à
gauche et suivre les panneaux sur environ 4,5 km.

 

Un guide en deux langues

L'association des Fermes-Auberges du Haut-Rhin vient de rééditer son guide pour la Haute-Alsace. L'ouvrage est aussi publié en allemand.

Au XIXe siècle, les paysans alsaciens montaient leurs troupeaux dans les pâturages du massif des Vosges. Pendant plusieurs mois, ils vivaient dans des fermes rustiques qui servaient également de refuge aux bûcherons et aux travailleurs des montagnes. Aujourd'hui, elles sont des lieux incontournables de l'agrotourisme dans la région.

Tout ce qu'un randonneur doit savoir sur les fermes-auberges avant de se lancer à la découverte des reliefs vosgiens tient dans ce guide d'une centaine de pages. Ursula Laurent, co-auteure de l'ouvrage, y recense plus d'une quarantaine d'établissements haut-rhinois, classés par vallée.

Chacun fait l'objet d'une présentation sur une double page : coordonnées, période d'ouverture, capacité d'accueil, modalités d'accès à la ferme-auberge..., toutes les informations pratiques s'y trouvent. Grâce à une série de pictogrammes, le lecteur découvre en un clin d'œil si l'auberge possède une terrasse, ou si les animaux de compagnie sont admis par le propriétaire des lieux.

En dressant, de façon aussi originale qu'inattendue, le portrait de chaque famille de fermiers-aubergistes, le guide invite également chaque aspirant voyageur à enfiler ses chaussures de marche pour aller à leur rencontre. L'ouvrage, publié en français, est aussi traduit en langue allemande..

Le guide Fermes- Auberges de Haute-Alsace , édité chez ID Édition (collection « Guide Images et Découvertes »), est vendu au prix de 9 €.

Il est disponible notamment dans les librairies, grandes surfaces et offices de tourisme, ou par correspondance (au siège de l'Association des fermes- auberges du Haut-Rhin, BP 60337, Colmar cedex 68006, avec 4 € de frais de port en sus).